SERGIES

Actualité


Nouveau cap : Valoriser des plans d’eau artificiels à Adour



L’AREC, l’Institution Adour, ENR 64, Enerlandes, HA-Py Energies, SERGIES, le SDE du Gers et Terra Énergies se fédèrent pour valoriser des plans d’eau artificiels et fournir une énergie propre et renouvelable.


À l’occasion d’Energaïa, le forum européen des énergies renouvelables qui se tient à Montpellier, Christian Assaf, Président de l’AREC, l’agence régionale de l’Energie et du Climat, Paul Carrère, Président de l’Institution Adour, Stéphane Castet, Directeur d’ENR 64, Nicolas Lafarie, Directeur d’Enerlandes, Jean Chanéac, Directeur d’HA-Py Énergies, Emmanuel Julien, Président du Directoire de SERGIES, Alain Sancerry, Vice-Président du Syndicat Département d’Énergies du Gers, et Mathieu Goddefroy, Directeur de Terra Énergies, ont signé ce jeudi 9 décembre une convention de partenariat visant à déployer des centrales photovoltaïques flottantes et des centrales hydroélectriques, sur les réservoirs d’eau de l’Institution Adour.


Établissement public territorial de bassin, l’Institution Adour, accompagné de 6 acteurs énergétiques des territoires - l’AREC, ENR 64, Enerlandes, HA-Py Énergies, SDEG et Terra Énergies -, a publié au mois de mai 2020 un Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) visant à conforter et valoriser, via une production d’énergie renouvelable, les 22 réservoirs à vocation de soutien d’étiage, dont il assure la gestion.


Dans ce cadre, la société SERGIES, associée avec HYDROCOP, Gascogne Energie Service et Energie Service Lannemezan, a été sélectionnée par l’Institution Adour, comme partenaire technique, pour le développement et la mise en œuvre de ces centrales solaires flottantes et de manière minoritaire de quelques centrales hydroélectriques sur des réservoirs localisés dans quatre départements voisins : le Gers, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées. L’énergie verte produite sera injectée en totalité sur le réseau électrique local.


« Ce projet illustre parfaitement la capacité de l’AREC à se mobiliser et à œuvrer collectivement à la transition énergétique. L’Occitanie s’est engagée à devenir la première Région à énergie positive d’Europe d’ici 2050, en diminuant les consommations énergétiques et en multipliant par 3 la production d’énergies renouvelables. Participer au déploiement des ENR via des projets qui bénéficient aux territoires, telle est l’ambition portée par l’Agence ! », précise Christian Assaf, Président de l’AREC.

Adour


Pour Emmanuel Julien, Président du directoire de SERGIES : « La proposition du Groupe SOREGIES a été établie en partageant les mêmes objectifs et les mêmes valeurs que l’Institution Adour et ses partenaires.
C’est la convergence des objectifs stratégiques Energies Vienne 2030 et ADOUR 2050".

Ami Adour

Pour Paul CARRERE, Président de l’EPTB Institution Adour, « ce projet s’inscrit pleinement dans le cadre de l’adaptation au changement climatique porté par notre établissement public dans le cadre de la stratégie territoriale de bassin promue par l’Agence de l’eau Adour Garonne. Cette opération va permettre de conforter le modèle existant de soutien d’étiage au profit de tous les usages, mais aussi de travailler sur la qualité de l’eau stockée et restituée, en combinant la gestion quantitative de l’eau et la production d’ENR hydroélectrique et photovoltaïque sur des infrastructures existantes à l’échelle du bassin de l’Adour »

Retrouvez ici le communiqué de presse de cet évènement : https://www.sergies.fr/sites/default/files/cp-energaia-arec-enr-adour.pdf

 

Suivez notre compte Linkedin pour voir jour après jour l'avancée de ces belles réalisation : https://www.linkedin.com/company/sergies