SERGIES

Actualité


PARTENARIAT ENTRE SERGIES ET DEMETER ENERGIES

L'unité de méthanisation de Mauzé-sur-le-Mignon ouverte au financement participatif

La SAS Déméter Energies, créée par les associés du GAEC Biraud-Paillat, dont SERGIES participe à hauteur de 20 %, a pour projet la construction d’une unité de méthanisation sur la commune de Prin-Deyrançon.

Après quatre ans d’études, d’analyses, de conventions, validations auprès des instances et d’autorisations, le dossier aboutissant, les installations vont commencer à sortir de terre début 2018 et devraient être opérationnelles avant fin 2018.

Le projet local s’inscrit pleinement dans un schéma de développement des EnR en incitant les exploitants agricoles à devenir des acteurs majeurs dans la transition énergétique, tout en valorisant des matières organiques. Jeudi 16 Novembre 2017, le public réunissait les partenaires, les associés dont les exploitants agricoles engagés dans la démarche, les élus et les habitants.

Cette installation permettra notamment de traiter les effluents de douze exploitations agricoles des environs (moins de 8 km) pour les valoriser en électricité, en chaleur et en engrais naturel. Ainsi, la matière première sera composée de 12 940 tonnes de fumiers, 5 360 tonnes de lisiers et 2 000 tonnes de culture intermédiaire à valorisation énergétique (CIVE), ainsi que de 300 tonnes issues du triage de céréales.

Avec l'installation photovoltaïque en toiture et la cogénération de la centrale de méthanisation, ce sont plus de 4,2 MW d'électricité qui seront produits chaque année.

Quant à la chaleur produite, équivalente à 4 950 MWh, elle sera prioritairement valorisée sur le site pour chauffer le process de méthanisation et alimenter les séchoirs (céréales et foin de luzerne). Le surplus correspondant à 1 500 MWh pourra être injecté dans un réseau de chaleur réalisé par DEMETER ENERGIES vers Mauzé sur le Mignon.

Par ailleurs a été dévoilé, le lancement d’un financement participatif de 200.000 €, via la plateforme Enerfip, permettant d’abord aux habitants des communes proches avant d’être ouvert à tous, de devenir acteurs de la transition énergétique, en souscrivant pour des sommes à partir de 10 €, avec remboursement au terme de 5 ans, les sommes investies donnant lieu à un versement d’intérêt.

En France, l’état souhaite porter à mille, le nombre de centrales de méthanisation d’ici 2020, actuellement 317 sont actives.

Principe du financement participatif avec Enerfip: